Michel Arcand, D.Sc. Gestion des ressources humaines


Michel Arcand est professeur titulaire au département des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Depuis 2001, il enseigne notamment le développement organisationnel et la gestion stratégique du changement aux programmes de baccalauréat en administration (BAA), de maîtrise en administration des affaires (MBA) et de maîtrise en gestion de projet (MGP). Il est aussi responsable du programme gradué en conduite du changement et gestion des ressources humaines offert au département des sciences de la gestion de l’UQTR. Michel Arcand est également professeur-chercheur à la Haute École de Gestion de Fribourg (Suisse).

Le Professeur Arcand détient un Baccalauréat ès Sciences (Économique) de l’Université du Québec à Trois-Rivières, une Maîtrise ès Sciences (Gestion) de l’Université de Sherbrooke, ainsi qu’un Doctorat ès Sciences (Gestion) de l’Université Paul-Verlaine de Metz. En plus de consacrer une partie de sa carrière à l’étude de la gestion du changement et plus particulièrement aux mécanismes de transformation des organisations bancaires et financières, Michel Arcand intervient notamment comme expert conseil en gestion stratégique du changement pour de grandes organisations canadiennes et internationales. Depuis 2012, il est responsable de la formation de la gestion du changement au centre de formation des Nations Unies de Turin en Italie (International Learning Center of United Nations).

L’auteur est également lauréat (2008) du prix du livre d’affaires : catégorie « gestion des ressources humaines » pour son ouvrage, La gestion du changement : Vingt et une questions pour mieux appréhender et gérer les transformations organisationnelles remis par l’École des Hautes Études Commerciales (HEC) de Montréal et la firme Raymond Chabot Grant Thornton. Il s’est également distingué en obtenant le Prix d’excellence en enseignement 2009 remis annuellement par l’Université du Québec à Trois-Rivières. Le Professeur Michel Arcand a aussi été admis en août 2010 au prestigieux Cercle d’Excellence du réseau de l’Université du Québec et ce, afin de souligner son importante contribution au développement des sciences de la gestion au Canada.